mardi 20 mars 2018

LudiNord : la 10ème - Coup d'oeil à nos créateurs belges


LudiNord est un festival un peu particulier pour moi : c'est le 1er festival de jeux pour lequel je mettais les pieds hors de la Belgique et depuis j'y retourne chaque année. Depuis leurs premières éditions, le festival a grandi, gagné un deuxième site (maintenant un 3ème) et a cependant toujours gardé cet esprit acceuillant et sympathique que l'on retrouve à travers le sourire de chaque bénévole.

Où donc ?
LudiNord, c'est assez facile : c'est juste derrière la frontière, à Lille, à Mons-En-Barœul pour être exact. Pour le reste de la France, c'est le Nord ; pour nous, c'est plutôt l'ouest. Bref, c'est pas loin ; déjà la distance n'est pas un critère pour ne pas y aller.



La 10ème édition
Il s'agit de leur 10ème édition et ils sont rodés, nos amis français.
La 10ème, c'est un nouveau logo, un 3ème lieu et une soirée le vendredi (limitée à 500)
Cette année, ils sont dons répartis sur 3 sites : le Fort de Mons toujours, la Salle Montaigne et la Maison des associations. Les 3 sites sont facilement joignables à pied mais des navettes sont également mises à dispositions des joueurs.
La soirée du vendredi est une surprise, une soirée spéciale accessible à 500 privilégiés par le système de prévente. Système de prévente qui grâce à son succès lors de l'édition précédente, se maintient cette année. (la billetterie)


LudiNord : vous avez demandé le programme ?
C'est un grand festival du jeu. L'une de ses particularités est que les jeux présentés sont principalement choisis et animés par des bénévoles. Nombreux éditeurs sont néanmoins présents.
Hormis les jeux de société, vous trouverez du jeu de figurine, du jeu de rôle (merci la 3ème salle), du Grandeur Nature (combat d'épée notamment), 2 escape rooms, une bourse aux jeux, un très bel espace enfant, des conférences, une exposition ( «Illustr’Acteurs»), des jeux en extérieur ( jeux en bois, laser game, archery, ...), des tournois, des dédicaces, du speed dating, des murders partys, une nocturne qui terminera aux petites heures et j'en oublie certainement.
De quoi trouver son bonheur mais juste attention, beaucoup d'animations se font sur inscription et à cette date tardive sont surement déjà complet. Baladez vous sur leur site et découvrez leur programme complet.

LudiNord : Le festival du jeu et de la création
Je l’ai expressément omis du programme mais le cœur du festival tient en son prix pour les Créateurs. Le prix LudiNord est en fait triple puisqu'il y a une sélection "Enfant", "Famille" et "Stratégie".
Si la sélection des prototypes, car il ne s'agit ici de jeux encore non-édités, est faite en amont par l'équipe de LudiNord. Les 3 prix sont décernés par les votes du public. Tout au long du weekend, chacun peut s’essayer aux divers prototypes et voter pour son favori dans les 3 catégories. Un petit système de ratio est appliqué selon la durée des jeux et le nombre de jeux joués par chaque votant et le tour est joué : à la fin du week-end, nous avons 3 heureux.



LudiNord et nous :
Ce prix LudiNord voit arriver différents créateurs de partout en France mais également de nos belles contrées. Effectivement, la Belgique est partout et nous avons voulu mettre un coup de projecteurs sur nos créateurs en devenir.
Ils sont 5 : un seul pour la catégorie "Famille" tandis que les 4 autres s'affronteront pour le prix "Stratégie".




Didier Rikelynck pour Carmen Sandiego
Seul belge en catégorie "Famille", il est plutôt connu sous le pseudonyme CubePusher sur les resosocio. Ce n'est pas son premier prototype, ni son premier concours ; vous avez pu le croiser au concours de créateurs "amateurs" de jeux du Festival En Jeux! avec "Stalker" ou encore à la protozone du BGF.
Carmen Sandiego nous emmène sur les traces de la plus grande voleuse de tous les temps : nous, les inspecteurs de l'ACME, devons arrêter Carmen et ses complices. Le jeu est un coopératif sur base de communication et de gestion de main : notre but sera de découvrir les 5 indices qui permettront de tourner la roue Enygma afin de dévoiler le code menant à la capture de la trop audacieuse cambrioleuse.


Arnaud Petein pour Its my life !
Arnaud nous livre un jeu particulier où vous prenez le contrôle d'une personne (tous la même, oui) et vous influencez toutes ses décisions, des plus minimes au plus fondamentales. Nourriture, activités, etc, votre contrôle nécessitera une gestion équilibrée (enchères et majorités sont aussi au programme) pour façonner sa personnalité selon vos envies sans négliger ses besoins. Le jeu se veut stratégique de 2 à 4 joueurs mais a également dès le départ été développé comme jeu solo ou collaboratif jusqu'à 8 personnes afin de s'adapter à un public large de joueurs. Notre CowMic a déjà pu essayé le jeu et lui apporté ses retours, j'ai hâte de voir tout cela par moi-même. Vous pouvez suivre le développement du jeu sur sa page Fb et lors d'un précédent festival, une vidéo de présentation du jeu a été tournée.



François et Simon Pirson pour Canyon Cup
Les 2 frères sont à nouveau au départ de la course, ils reviennent en catégorie "Stratégie". Cela fait quelques temps qu'ils zigzaguent ici et là et nous sommes plusieurs à avoir pu y jouer : ce jeu nous réservant à chaque fois de très bons moments. Il acheva mémorablement la nocturne du BGF de CowMic et moi-même.
Certes un jeu de course délirant mais pas que ... la stratégie a toute sa place car ici, arriver le premier est optionnel. Dans Canyon Cup, notre but sera de gagner un max de popularité. Pour cela, il vous faudra faire des choix tactiques, prendre des risques (à coups de dés) et gérer au mieux votre piste de confiance. Déglinguer les véhicules adverses ou les dépasser feront grimper l'applaudimètre.
Venez affronter vos adversaires dans cette course folle au milieu du désert.
Leur Fb et leur site pour suivre le jeu.



Simon Pacoret pour Ganymède
Ganymède est l'une des lunes de Jupiter et vous y verrez charger de la gestion d'un habitat. C'est fini Mars, changer un peu de planète (Message à plusieurs de mes amis)
Placement d'ouvriers et gestion de ressources vous mèneront à l’agrandissement des modules d'habitats afin d'apporter un maximum de conforts aux habitants et de créer un système viable où les ressources circuleront afin que vos travailleurs puissent les transformer. Agrandissez, colonisez, prospérez.
Voici la dernière création d'un passionné : sur Ganymède, vous pourrez jouer de 1 à 5 pour une durée de 60min.


Olivier Grégoire pour Dig Building
Ayant posé ses valises depuis si longtemps en Belgique, on ne pouvait passer à coté de lui. Olivier a déjà eu le bonheur de voir plusieurs de ses créations éditées : Piratoons, Aya et Hope. Il s'en va à LudiNord présenter son dernier né qu'Al et moi-même avons eu l'occasion d'essayer alors qu'il n'en était encore qu'aux prémisses. Je suis fort curieux de voir son évolution et l'aboutissement de cette idée originale.
Dans Dig Building, il nous faudra creuser pour mieux construire. En récupérant les tuiles, notre but sera de construire le plus beau, le plus haut ouvrage pour s'attirer les faveurs des princesses royales.


LudiNord est un beau festival avec un excellent programme et un beau prix de création : nous ne pouvons que vous incitez à venir et essayer les protos de nos petits belges mais également ceux des autres une fois.

  Xavier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire