jeudi 17 mai 2018

Les Sortilèges de Goon


Un petit jeu bien de chez nous, voilà que débarque Les Sortilèges de Goon, par Vincenzo Bianca, auteur mais aussi éditeur avec Lubee-edition, qui nous vient de la région de Liège.

Pitch

Bienvenue dans le monde de Goon, où les êtres magiques sont atteints par d’étranges sortilèges qui les rendent complètement déjantés… et parfois bien plus encore… Une bande de gobelins complètement barrés sème la zizanie dans le monde de Goon en transformant les habitants en gobelins zinzin. Il n’y a qu’un seul moyen de les arrêter : trouver le sortilège qui les a ensorcelés pour conjurer le sort.
Güller l’enchanteur, grand magicien de renom, doit découvrir l’étrange incantation qui les habite pour inverser le sortilège et rompre le charme. Il doit faire vite avant que le sortilège ne s’empare de lui !


Comment ça marche ?

Bon, ça va aller très vite...
Les Sortilèges de Goon se joue de 4 à 10 joueurs, dès 6 ans. La boîte indique une durée d'environ 15 minutes (oui parce que bon, ça peut durer 10 minutes comme ça peut en durer 20).
Le jeu contient 2 sortes de cartes : 3 cartes "enchanteur" et 60 cartes "sort".



Début de jeu, une personne est désignée Enchanteur, les autres joueurs seront les Gobelins. Les Gobelins prennent une carte 'sort' et en prennent connaissance. Un fois que tous savent quel est le sort, l'Enchanteur peut tenter de désenchanter celui-ci. Pour ce faire, l'Enchanteur peut poser une question à chaque Gobelin. une fois chaque Gobelin questionné, il devra tenter un désenchantement. Toutes les questions sont permises, hormis "De quel sort es-tu atteint" (bah oui, je vous le précise quand-même). 3 cartes "enchanteur" existent, ce qui laisse donc un maximum de 3 chances à l'Enchanteur. Si celui-ci rate à 2 reprises, les Gobelins devront indiquer la catégorie du sort qu'ils sont en train de jouer : catégorie verbale ou gestuelle.

Exemple de sorts verbale et gestuelle
Niveau moyen (2 étoiles)

Si un Gobelin commet une erreur (par exemple il prononce "pomme" nettement alors que ses lèvres ne sont pas censées se toucher), les autres Gobelins doiventt crier "Zinzin". Lors de 3 erreurs, l'Enchanteur récupère une carte "enchanteur" - sauf s'il en a 3 en main, évidemment, dans ce cas ça ne s'applique pas.

La partie s'arrête lorsque l'Enchanteur n'a plus de cartes ou qu'il a trouvé le sort, c'est donc 1 contre tous !

Les cartes "enchanteur"
Il devient Zinzin !


2 variantes existent :
"L'épidémie" : 2 ou 3 sorts peuvent être joués en même temps/
"Le renversement" : un seul Gobelin est désigné, les autres seront des Enchanteurs. Le but étant, pour les Enchanteurs, de devenir des Gobelins également, ceci en trouvant le sort. Ils pourront alors aussi être questionnés par les Enchanteurs restants.

Notre avis ?

Les Sortilèges de Goon atteindra un public qui cherche du party game, c'est le genre de jeux qu'on sort facilement avec les amis et en famille, puisqu'il se joue dès 6 ans. Après avoir pu épelucher une partie des sorts, on peut vous dire que ceux-ci sont bien sympas mais peuvent surtout rendre l'Enchanteur fou !
Ce n'est pas forcément le genre de jeu auquel on adhère facilement chez DJUF, mais force d'avouer qu'on a passé un bon moment, qu'on a bien rit, et que j'avais envie d'enchaîner les parties une fois !
Il ne vous reste plus à désigner un Enchanteur et à le rendre zinzin, à moins que vous ne le deveniez avant ;-)

VaL


Fiche technique
Auteur : Vincenzo Bianca
Éditeur : Lubee édition
Distributeur : Geronimo
Age : 6+
Durée : 15 min +/-
Joueurs : 4 à 10
Leur page Youtube

mardi 15 mai 2018

Memoarrr


Memoarrr ! Memory mais pas que...  Fut une époque où je pensais que les memory n'étaient que des jeux de mémoire où les enfants gagnaient face à des adultes n'y prenant aucun plaisir si ce n'est celui de voir la merveilleuse mémoire de leur merveilleuse progéniture. Mais je fus curieux de la proposition d'Act in games et certes à Memoarrr, je ne doute pas perdre face à de merveilleux bambins incollables mais au moins l'originalité de Memoarrr me permettra de passer un agréable moment.


Le pitch
Nous sommes sur une île, celle du Capitaine Goldfish et nous sommes là pour piller ses trésors. Cependant rien n'est simple, le volcan de l'île est entré en éruption et divers animaux au service du Capitaine Goldfish grouillent dans les différents paysages constituant l'île. Amasser les rubis et décamper au plus vite.



Mise en place


La mise en place
Placez aléatoirement les 25 cartes Lieu, face "écran de fumée" en un carré de 5 x 5.
Retirez secrètement la carte du centre et comblez le vide par les 7 cartes Trésor mélangées et face cachée.
Chaque joueur regarde discrètement les 3 cartes centrales du côté du carré devant lui.
Ajoutez encore sur la pile de trésors autant de cartes Volcan qu'une de moins que le nombre de joueurs. (Cette étape sera la seule à effectuer à chaque nouvelle manche)





Jouons à Memoarrr
Le premier joueur révèle la carte Lieu de son choix (excepté celles des trio de cartes examinés en début de partie)
Ensuite, chaque joueur, à son tour, devra dévoiler une carte Lieu.
Ici, intervient le principe du Memory et l'une des originalités de Memoarrr : la double possibilité de correspondance.
La carte découverte devra correspondre à l'un des 2 critères de la carte précédente : soit l'animal, soit le paysage. Il y a sur l'île 5 animaux différents et 5 lieux différents également, chaque combinaison n'est présente qu'une fois. Rappelons au passage qu'une carte, soit une combinaison animal/paysage est toujours retirée en début de partie pour laisser place au volcan.
En cas de correspondance, rien ne se passe.
En cas d'échec, le joueur prend la carte Volcan du dessus de la pile et il est éliminé pour la manche.
Dans les 2 cas, le tour du jeu passe au joueur suivant et celui-ci doit maintenant faire correspondre selon la carte dernièrement divulguée.
Lorsque la dernière carte Volcan est récupérée, la manche se termine. Le joueur sans carte Volcan récupère la carte Trésor du dessus de la pile, la conserve sans la regarder. Suspense pour la fin de partie.
Le joueur ayant la carte Volcan avec le plus d'oiseaux devient le nouveau premier joueur, récupère toutes les cartes Volcan, les mélange et les replace sur la pile Trésor. Les cartes révélées sont replacées face "écran de fumée" sans les déplacer. La configuration reste identique pour toute la partie.
Au bout des 7 manches, la partie prend fin et l'heureux vainqueur affiche tous ses rubis.

Fin de la 1ère manche

Les cas particuliers 
Vous avez très bonne mémoire et vous savez qu'il n'y a plus de carte correspondant ni au lieu ni à l'animal : pas de chance, vous retournez une carte erronée et vous prenez une carte Volcan.
Le joueur précédent a retourné la 24ème carte Lieu, c'est votre tour de jouer et il n'y a plus de carte Lieu à dévoiler : pas de chance, vous prenez une carte Volcan.


La victoarrr
Le but du jeu sera de récupérer ces cartes Trésor sous les Volcans. Il y en a une à récupérer par manche : il y a 7 cartes Trésor pour 7 manches.
Chaque carte Trésor renferme 1 à 4 rubis. Le gagnant sera celui ayant glané le plus de rubis. En cas d'égalité, c'est celui avec le plus de trésors qui l'emporte, une nouvelle égalité voit la victoire attribuée au joueur avec la carte Trésor ayant le plus de rubis.

Fin de partie

Trop simple mon coco ? Mode "expert"
Une originalité supplémentaire est offerte avec le mode expert du jeu. Celui-ci consiste en l'activation obligatoire de la capacité de l'animal dévoilé (uniquement en cas de succès de correspondance)
Cela me permet de vous présenter les 5 animaux du jeu :

Aide de jeu
  • Le pingouin : regardez secrètement n'importe quelle carte non révélée puis remettez la à sa place.
  • Le poulpe : échangez la carte révélée (le poulpe lui-même) avec une carte Lieu adjacente orthogonalement.
  • Le morse : désignez une carte Lieu. Le joueur suivant ne peut la révéler. Exception : s'il ne reste qu'une carte, elle ne peut être bloquée.
  • Le crabe : rejouez immédiatement un nouveau tour. C'est l'effet à double tranchant.
  • La tortue : rien ne se passe. C'est relax une tortue.

Mon avis
Vous aurez compris à mon introduction que je ne partais pas séduis par un Memory, mais me voici au final demandeur à l'équipe pour écrire ce présent article et faire découvrir ce jeu à ma famille. Les idées originales m'ont convaincu (le mode "expert") et je passe, à chacune de mes parties, un bon moment. 
Je ne reste pas capable d'enchaîner 2 parties sans tout emmêler, mais ça, c'est juste moi...
Memoarrr permet de passer un agréable (et rapide) moment sans prétention que ce soit avec des joueurs confirmés ou un public moins joueur. 
Après si vous jouez avec des enfants, votre défaite vous regarde mais je vous aurait prévenu une fois.

 Xavier
Fiche technique
Auteur : Carlo Bortolini
Illustrations & mise en page : Pablo Fontagnier
Éditeur : Act in games (Fb)
Distributeur : Geronimo (Fb)
Age : 8+
Durée : 10 à 20 min.
Joueurs : 2 à 4

mardi 8 mai 2018

The Forbidden City (KS - BE)


Game Brewer est déjà de retour sur Kickstarter et cette fois encore, avec un projet fort alléchant : The Forbidden City.

Quoi, vous ne connaissez pas l'éditeur Game Brewer ?!?
Ils sont belges, de la région de Turnhout.
Leur premier jeu : Pixie Queen issue de Kickstarter et qui, pour rappel, a gagné le prix DJUF 2017. Ils ont ensuite sorti Chimera Station (via KS), puis Gentes (campagne terminée il y a peu, le jeu n'est pas encore sorti) et récemment Castellum. On vous reparle de tous ces jeux sous peu...

Mais intéressons nous donc à la campagne actuelle...
The Fordibben City, un jeu de Andreas Steding (Hansa Teutonica, Firenze, ...) et illustré par Andreas Resch (Great Western Trail, Istanbul, ...). Et oui, rien que ça.

Pitch :

- Chine, 1570 -

La Chine est sous le règne de l'Empereur Longqing, de la dynastie Ming. Celui-ci a hérité d'un pays en désarroi après des années de mauvaise gestion et de corruption. Se rendant compte de l'ampleur du chaos causé par le long règne de son père, l'Empereur Longqing entreprit de réformer le gouvernement en réembauchant des fonctionnaires talentueux, bannis par son père.



L'Empereur réside dans la fameuse Cité Interdite, siège de nombreux empereurs sous la dynastie Ming.


A l'époque, le pays était déjà connu pour sa bureaucratie très complexe, mais cela engendrait beaucoup de corruption. Cependant, l'Empereur Longqing essaya d'éradiquer celle corruption autant qu'il le pouvait, en allant jusqu'à la peine de mort. Ses mesures semblaient être  efficaces au début, mais comme nous le savons tous, il n'est pas si simple de garder un parfait contrôle sur ses "loyaux" sujets. A la cour impériale, les plus hauts fonctionnaires prétendaient de respecter l'interdiction de la corruption et, au lieu de simplement accepter de l'argent, une nouvelle coutume voirr le jour : l'échange de cadeaux.

"The Forbidden City" utilise cette coutume extraordinaire comme inspiration.
Les joueurs jouent le rôle de puissantes familles chinoises qui cherchent à gagner de l'influence et du pouvoir en soudoyant certains fonctionnaires, en leur offrant des cadeaux.
Un joueur remporte la partie s'il arrive à obtenir une audience avec l'empereur. Si plusieurs joueurs réussissent à obtenir une audience, le joueur avec le plus de points de victoire parmi ces joueur gagne la partie.


Comment ça marche :

The Forbidden City se joue en rounds, symbolisés par 4 journées.
Chaque journée possède 3 phases :

# La phase du matin : les joueurs préparent le jeu pour la nouvelle journée qui commence.
# La phase de jour : les joueurs effectuent plusieurs actions.
# La phase du soir : les joueurs vérifient s'ils ont couplé avec succès des cartes dans leur pile défausse avec le dé de la destinée.

Quand c'est votre tour durant la phase de jour, vous échangez une carte cadeau sur le plateau avec une carte de valeur supérieure de votre main.


Ou, vous pouvez payer 2 servants pour échanger une carte cadeau.


Ou défaussez une carte de valeur équivalente ou inférieure.


Quand il place la bonne carte, le joueur peut réaliser 2 actions : l'action indiquée sur sa carte et l'action de la localisation choisie.


Les joueurs peuvent choisir parmi 7 actions différentes :
# Le palais de la pureté céleste : progressez au travers du palais et atteignez une audience avec l'Empereur avant la fin du 4ème jour.
# Voyage : envoyez votre voyageur dans les villes de toute la Chine pour collecter des taxes pour l'Empereur Longqing, celles-ci sont de toutes formes et tailles.
# La Grande Muraille : participez à la construction de la Grande Muraille de Chine. Cela vous permettra de prendre part aux avantages d'intrigue et potentiellement, de gagner des points de victoire ainsi que  déplacer votre envoyé vers le palais de la pureté céleste.
# Jade : achetez de précieuses pierres de Jade pour scorer des points de victoire à la fin du jeu.
# Intrigue : grimpez sur la piste d'intrigue, qui permet de départager toute égalité lors de comparaisons avec vos adversaires durant le jeu.
# Décrets : gagnez les avantages des décrets spéciaux durant l'entièreté de la partie et/ou des points de victoire.
# Le grand canal : envoyez vos servants en voyage sur le grand canal pour commercer avec des personnes hors de Beijing. Cela vous accordera toutes sortes de récompenses permanentes.

A la fin du 4ème jour, les joueurs reçoivent des points de victoire additionnels en fonction de leurs réalisations. Le joueur avec le plus de points de victoire à la fin du jeu est déclaré la famille chinoise la plus influente et gagne le jeu.

Mais attention, les joueurs qui ne parviendront pas à envoyer leur émissaire dans le palais de la pureté céleste avant la fin de la partie ne seront pas éligibles pour gagner celle-ci.



La présentation de la campagne :


La campagne : 

La campagne a été lancée le 1er mai et à l'heure où je vous écris, on vient déjà de dépasser les 100 000€ alors que le but initial était de 30 000€.

Celle-ci se termine le 25 mai, il vous reste un peu plus de 2 semaines !

TMG avec qui Game Brewer avait déjà collaboré par le passé (Gentes, Chimera Station) s'est donc tout naturellement joint à cette nouvelle campagne. On est dans de la qualité, y a pas photo.

2 versions sont proposées (en Anglais, Français, Allemand, Néerlandais et Espagnol - à choisir lors du pledge manager) :
# Standard édition : 40€ - la version commerciale du jeu.
# Deluxe édition : 55€ (Kickstarter exclusive) - matériel de qualité supérieure, sleeves, pions customs... bref, une version Luxe avec une couverture de boîte différente (qui personnellement me parle plus que l'originale).

Frais de port : 7 à 8€ pour la Belgique en fonction de la version, 8 à 10€ pour la France.

Livraison prévue pour octobre 2018.

Strech goals : déjà quelques uns débloqués... et ce sont tous des améliorations pour l'édition Deluxe.

Draft des règles en anglais : ici

Pourquoi y aller :

Depuis Pixie Queen, je suis personnellement convaincu que Game Brewer est amené à devenir un éditeur important, tant par la qualité éditoriale des jeux proposés mais aussi par la qualité des produits finis. Croyez-moi ou non, on n'est pas prêt de les voir disparaître de la scène ludique belge, d'autant plus qu'ils ont pas mal de projets dans le pipeline.

Pour en revenir au jeu, je ne l'ai pas essayé, je n'ai fait que me documenter, il me donne vraiment envie. Clairement, il n'y a pas de question à se poser, c'est la version Deluxe qu'il faut choisir.
De plus, l'auteur et illustrateur du projet sont également une source d'envie.

Le communiqué de presse annonce un jeu intelligent, stratégique et rapide. D'après mes renseignements, ça a l'air d'être une bonne définition. J'ai hâte de l'essayer, je ne manquerais évidement pas de lui consacrer un article lors de sa sortie officielle.

Je vous laisse vous faire votre propre opinion en consultant la page du projet, mais faites comme moi, soutenez ce projet une fois :) Y a encore de nombreux strech goals a débloquer...

Cowmic

Fiche technique :

Joueurs : de 2 à 5
Age : 12+
Durée 20 à 25 min / joueur
Editeur : Game Brewer
La campagne : ici

jeudi 3 mai 2018

Big Monster (KS - CdC)


Testé lors du festival Ludinord, je tenais absolument à vous parler de Big Monster, celui-ci a commencé sa campagne KS ce 24 avril dernier. C'est simple, si je ne l'avais pas fait, quelqu'un d'autre de l'équipe s'en serait chargé, on a tous craqué !

Pitch !


Big Monster, un jeu original aux monstres hauts en couleur ! Jeu de pose de tuiles, de 2 à 6 joueurs, basé sur un draft original fun et interactif, Big Monster se joue en équipe ou en individuel ! Se joue à partir de 10 ans.

Dans Big Monster, vous incarnez des explorateurs à la découverte d’une planète inconnue. Vous partez à la recherche de monstres hauts en couleur, et de cristaux précieux. A vous d’optimiser au mieux votre expédition pour prendre de vitesse vos concurrents.  

Autour d’une mécanique simple (je choisis et je pose une tuile dans mon aire de jeu) Big Monster offre un plaisir immédiat associé à une véritable courbe d’apprentissage. Le premier niveau de plaisir apparaît dans la découverte d’un monde haut en couleur, puis dans les subtilités des choix de tuiles, et enfin dans les affectations de tuiles aux autres joueurs.  

Fun, tactique, rapide à expliquer et à jouer, Big Monster s’adresse aussi bien aux familles qu’aux joueurs experts. Plusieurs modes de jeu : individuel, en équipe, ou 2 joueurs avec une règle spéciale offrent de multiples expériences de jeu.


Comment ça marche ?


Pas trop mal pour une première partie !
Big Monster est un jeu de draft original se déroulant en deux manches qui correspondent à deux
journées de découverte sur une planète inconnue. Un décompte des points d’exploration obtenus désigne le ou les vainqueurs à l’issue de la partie. Un draft original... en quoi consiste-t-il ?
Après avoir choisi une tuile dans un paquet, chaque joueur attribue dès que possible les tuiles restantes au joueur de son choix, en décidant, soit d’aider son partenaire, soit de pénaliser un adversaire.
3 modes de jeu... À 4 ou 6 joueurs, Big Monster peut se jouer en mode par équipe de 2. Dans chaque équipe, le plus petit score des 2 partenaires sera retenu comme score final de l’équipe.
De 3 à 6 joueurs, une partie de Big Monster peut aussi se disputer en mode individuel, dans lequel tous les joueurs sont en concurrence les uns contre les autres. Le vainqueur sera l’explorateur qui cumulera le plus de points d’exploration à l’issue de la partie.
À 2 joueurs, Big Monster se joue avec des règles spécifiques.

N'ayant eu l'occasion de ne jouer qu'une seule partie, pour vous faire une idée précise avec image à l'appui, je vous invite à consulter directement les règles en FR, elles sont également disponibles en néerlandais et en anglais.


La campagne 


Premier jeu, première campagne, et ils assurent plutôt pas mal.
A l'heure actuelle, le jeu est déjà financé (chouette !!!), mais vous pouvez encore participer à l'aventure jusqu'au 16 mai.

Contribution : 30€ + 9€ de frais de port pour la Belgique (8€ en France).
Il existe aussi le Friendly Big Monster (3 boîtes de jeu) ou le Very Frinedly Big Monster (6 boîtes de jeu), celui-ci a l'avantage de vous faire gagner quelques euros sur les frais de port si vous êtes plusieurs à vouloir vous procurer ce petit trésor.

Objectif : 10.000€, bien atteint car plus de 14.634€ déjà récoltés après 9 jours de campagne.

Stretch Goals : Quelques uns sont déverrouillés : un jeton Panda Joker, une tuile Anne Cat, deux tuiles Unicorns, une tuile Monsieur Phal (oui oui). Quelques une attendent vos pledges pour s'ajouter :-)

Disponibilité annoncée : Septembre 2018.

Éditeur : Explor8


Ce que vous retrouverez précisément dans le pack (sans compter les Stretch goals) :




Pourquoi pledger ?


Parce que Big Monster plaira à tout le monde, un superbe design, une mécanique intelligente, un draft original, la possibilité de jouer en équipe une fois. Après une partie, on a de suite envie d’enchaîner sur une seconde, c'était en tout cas le cas de plusieurs d'entre nous. Le prix est plus que correct, qui plus est, et Big Monster sera disponible rapidement. Il y a du travail derrière Big Monster, pas moins de 15 prototypes ont tournés en France et en Belgique depuis janvier ! Et puis, il suffit de regarder la tête de Cowmic pour être convaincu ;-)



jeudi 26 avril 2018

* Clôturé * Concours : Rising 5 * Clôturé *


Concours !!! Venez jouer, nous avons un jeu à faire gagner et en prime, nous vous faisons l'article sur le jeu, histoire de bien tout savoir avant d'y jouer. Voici d'entrée les détails du concours et pour l'article, sautez le 1er chapitre. Bienvenue sur Asteros !

Concours (cloturé)
Nos amis de Geronimo nous permettent de vous faire gagner une boite du jeu Rising 5.
Nous ne serons pas original mais le concours se passera sur Facebook via notre post initial.
Pour être tiré au sort, il vous faudra :
- liker notre post
- liker la page Facebook de Geronimo
- liker notre page Facebook de DJUF
mais encore vous avez 2 choix
- tagger 2 de vos amis en commentaire à notre post Fb
Ou (il n'est pas exclusif)
- partager en mode public toujours le post inital

Le concours est ouvert jusqu'au lundi 30/04 23h59. Un tirage au sort sera effectué parmi tous les participants éligibles.
Attention encore que le concours est ouvert à tous mais le jeu sera à retirer sur Bruxelles !

Concours cloturé
Félicitations à notre grand gagnant, tiré au sort parmi nos 40 participations :
Xavier Henrot Chili Peppers


et maintenant...
L'article : Rising 5

L'histoire
Un sage a réuni 4 autres héros pour former ensemble une équipe : les Rising 5. Leur mission : sauver Asteros : un ancien portail doit être à nouveau scellé afin d'empêcher la venue d'innommables monstres sur la planète. Il s'agira de trouver les runes perdues et de les combiner, tout en prenant garde aux nombreux dangers guettant nos héros.

La parenthèse cross-média
Il convient de préciser ici que le jeu fait du cross-média et peut demander l'application (gratuite) dédiée sur smartphone ou tablette (android ou ios) Celle-ci est très bien faite et est rapidement prise en main. 
"Peut" car elle n'est pas obligatoire, un maître de jeu peut s'y substituer. Optionnelle donc mais fortement conseillée tout de même car cela requiert moins de manipulations et au lieu d'être un "maître de jeu" passif, le joueur peut s'amuser bien plus en intégrant le reste de l'équipe.

Le but du jeu
En début de partie, chaque rune est associée à une constellation par l'appli (ou le MJ) et détermine la combinaison de constellations (et donc de runes) gagnante.
Le but final du jeu revient à trouver la correspondance entre les runes et constellations ainsi que leurs emplacements pour former la fameuse combinaison scellant le portail jusqu'à la partie suivante.

Mise en place

Comment cela se joue-t-il ?
Rising 5 est donc un coopératif et vous n'incarnez pas à proprement parler un personnage de l'équipe mais à votre tour, vous pourrez choisir de jouer l'un ou l'autre personnage selon votre main de cartes (représentant les 5 héros en question)

Chaque joueur a une limite de main de 5 ou 6 cartes (2/3 ou 4/5 joueurs).
A son tour de jeu, le joueur actif peut activer un personnage ou passer ; et ensuite doit piocher 1 carte minimum ou jusqu'à avoir sa limite de main maximum. (S'il avait déjà sa limite de main, il doit tout de même bien piocher et en défausser une).

Pour activer un personnage, il faut annoncer celui-ci et défausser autant de cartes de ce personnage que le joueur le souhaite. Ce nombre correspondra au nombre d'actions que le personnage pourra effectuer à ce tour. On ne peut activer qu'un seul personnage à son tour de jeu.

Après avoir défaussé ces cartes mais avant de faire les actions, le joueur peut activer la Compétence spéciale unique du personnage une fois par tour. Ces pouvoirs feront le sel du jeu. Les voici :


Les Compétences spéciales :

Orakl : échangez la position de deux runes. Attention que c'est l'unique moyen du jeu d'échanger des runes de place.

Eli : déplacez le marqueur d'Eclipse d'une case vers le haut (nous y reviendrons une fois).

Nova : une attaque surprise en bonus sur n'importe quel monstre du plateau sans malus en cas d'échec.

Ekho : déplacez un autre personnage vers n'importe quel lieu.

Hal : copiez la compétence spéciale d'un personnage se trouvant sur le même lieu qu'Hal.

Les Actions :

Après la Compétence spéciale, il est temps de faire nos diverses actions : il y en a 3 différentes :

Déplacement : vous déplacez le personnage activé vers n'importe lequel des 6 lieux.

Rencontre : pour chacun des 6 lieux du plateau se trouve dévoilé une carte rencontre, il y en a 3 possibles :
 - les compagnons : une récompense au choix à prendre directement.
 - les caches d'armes : piochez de suite une carte Artefact : ce sont des bonus utilisables à tout moment par n'importe quel joueur.
 - les monstres : un affrontement du monstre du lieu : chaque monstre possède une force, une récompense ainsi qu'une valeur d'éclipse (si si, ça arrive cette histoire d'éclipse).


Les affrontements se font au lancé d'un dé unique à 6 faces (les faces : 1,1,2,3,4 et symbole éclipse)
Le symbole éclipse est synonyme de défaite immédiate.
Pour gagner, votre valeur doit être égale ou supérieure à celle du monstre.
Attention qu'avant de lancer le dé, vous pouvez demander du soutien aux autres joueurs : ceux-ci peuvent défausser des cartes personnages correspondant au personnage activé ; pour chaque carte ainsi défaussée, la valeur sera augmentée de 1.
Il peut y avoir en plus de cela un travail d'équipe : si au moins un autre personnage est présent sur le lieu du personnage activé, il y a un bonus de 1.
Une victoire sur le monstre vous fait gagner la récompense et la carte est défaussée.
Une défaite implique que le monstre reste et que le marqueur d'éclipse descend d'autant que la valeur d’éclipse du monstre (le nombre de lunes rouges).
Notons encore qu'il y a 3 seigneurs très puissants mais récompensant d'une Relique. Comme les Artefacts, il s'agit d'un bonus utilisable à tout moment par n'importe quel joueur.

Scellement du portail : cette action implique la condition d'avoir 4 cubes d’énergie sur les autels mais peut se faire de n'importe quel lieu. Ces cubes s'obtiennent via les récompenses de compagnon, d'affrontement de monstre, des artefacts ou des reliques.
Sceller le portail est le moment où vous allez contrôler vos runes (et utiliser l'application : en faisant une "photo" via celle-ci) ou voire même gagner votre partie ; c'est l'unique moyen de gagner : avoir les 4 runes correctes aux bonnes positions.
L'application (ou le MJ) vous dévoilera alors 4 constellations avec leurs statuts :
 - une constellation sombre : la rune correspondante ne fait pas partie de l’énigme.
 - une constellation brillante : la rune correspondante fait partie de l’énigme mais n'est pas placée à la bonne position.
 - une constellation dorée : la rune correspondante fait partie de l’énigme et est placée à la bonne position.


Tout le jeu consiste à trouver quelle rune correspond à quelle constellation. Vous l'aurez compris, cela se fait en déplaçant les runes (entre celles du portail ou depuis la réserve ; via la Compétence spéciale d'Orakl) et puis en faisant un scellement suivant. Mais il y a également moyen d'obtenir des indices (récompense de compagnon, d'affrontement de monstre ou l'un des artefacts) : l'application (ou le MJ) vous dévoilera de la rune choisie la correspondance à la constellation (mais pas son statut).

A la fin du tour, après avoir pioché des cartes, pour chaque lieu vide, une nouvelle carte rencontre est dévoilée (sous condition que la pile de cartes rencontres n'est pas vide)

Fin de partie : Victoire !

Comment perdre ?
Jusque là, vous avez tous les éléments en main pour arriver à la victoire : un peu de réflexion et vous y êtes. Vous conviendrez que ce serait un peu trop facile. Comme tout bon coopératif, il nous faut quelques conditions de défaite.
La première est qu'il n'y ait plus de cartes Personnage à piocher à la fin du tour d'un joueur. (Pour rappel, à chaque tour, minimum une carte doit être piochée).
La seconde implique le marqueur d'Eclipse (enfin) : si celui-ci atteint la dernière case, la partie est immédiatement perdue !

L'Eclipse
Le marque d'Eclipse remonte l'échelle d'Eclipse de 2 manières : avec la Compétence spéciale d'Eli et comme récompense de compagnon, d'affrontement de monstre ou l'un des artefacts.
Il la descend également de 2 manières : tout d'abord lors d'échec d'affrontement de monstres (jamais via la Compétence spéciale de Nova) et ensuite via les crises de Lune rouge.


Les crises de Lune Rouge
En début de partie, vous intégrerez de 3 à 5 cartes Lune Rouge parmi la pioche de cartes Personnages : la difficulté du jeu se faisant selon ce nombre.
Lorsqu'un joueur piochera une Lune rouge, il y aura 2 conséquences : tout d'abord, il ne peut plus piocher de cartes pour ce tour-ci et cela déclenchera une crise de Lune rouge à la fin du tour du joueur suivant.
Le joueur suivant a tout son tour pour faire face tant que possible à cette crise. A la fin de ses actions et avant de piocher des cartes, il faudra comptabiliser les Lunes rouges (valeur d'Eclipse) sur les monstres encore présents sur les 6 lieux et descendre le marqueur d'Eclipse d'autant de cases.

Mon avis
Je trouve Rising 5 orignal de par différents aspects : l'intégration du cross-média n'est pas là juste pour faire joli, elle amène une vraie utilité ou facilité justement au second aspect original qui me plait : ce principe d'énigme. Ce n'est pas extrêmement compliqué (ce n'est pas le but non plus) mais ce jeu de casse-tête logique donne un petit plaisir supplémentaire : combien d'essais nous faudra-t-il ? Et pourtant s'intègre parfaitement à tout le reste de la mécanique qui mène à justement ce scellement.

Et encore un énorme Merci à Geronimo pour le concours !

Xavier
Fiche technique :
Auteurs : Gary Kim & Evan Song
Illustrations & graphismes : Vincent Dutrait
Éditeur : Holy Grail Games
Distributeur : Geronimo
Age : 10+
Durée : 30min
Joueurs : 1 à 5